En feuilletant mes livres de tricots, et Dieu sait s'ils sont nombreux, Chéri-choux a choisi mon prochain projet. 517jTUt-SEL

En qualité de maman pleine de principes, stricte et incorruptible, j'ai arrêté tous mes encourts pour tricoter la poupée de ma fille.

Le modèle est issu de ce livre dont je ne me lasse pas et que j'adore feuilleter: 

20181113_124801_resized

Détail du bracelet de cheville, perlé de rose

20181113_124832_resized

La culotte de la demoiselle, une culotte un peu boxeur parce que la jupe est courte et que je suis une poupée pudique!

20181113_124839_resized

Les cheveux, ARRGH!

Mèches de cheveux en laine noire,

Insérées dans le tricot à l'aide d'un crochet (dont je ne maîtrise pas vraiment le maniement),

Puis tressées une à une, en enfilant des perles sur certaines...

Le résultat est ravissant, mais scregneugneu ce que c'est long à faire!!!

20181113_124722_resized

Martine est vêtue d'une jupe "qui tourne" rose tendre et d'une brassière vert anis

Les vêtements sont directement tricotés sur la poupée.

Elle est baptisée Martine, un des premiers "vrais" prénom que ma fille donne

Et puis, elle n'a pas encore été rebaptisée, ce qui tient du miracle après plus d'un mois de câlins intensifs.

Martine, à cause de l'héroïne des livres pour enfant dont elle et son père sont fans.

Intérêt qui me laisse sans voix: je la trouve tarte cette Martine!!